De l'Alsace à Oxford, en...   Von Deutschland in die...

De la Vendée à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam : Le Blog des Michels

24 July, 2019 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

Arnault - Le Blog des MichelsJe m’appelle Arnault Barthoulot, suis français, et ai vécu dans diverses destinations au cours de ma vie (Vendée, Polynésie, Strasbourg, Lisbonne) avant de partir en 2014 au Vietnam, à Ho Chi Minh Ville où je réside depuis.

1. Pourquoi êtes-vous parti à l'étranger ?

J’ai souhaité me détacher le plus possible de la vie en France, de l’environnement politique, de la complexité générale, d’un certain marasme, et plus généralement, j’ai toujours aimé l’aventure et voyager, et c’était aussi et enfin pour retrouver certains aspects de mes plus jeunes années passées sous les tropiques. Un peu par nostalgie, donc.

2. Comment vivez-vous  ?

De manière assez simple, du moins je me plais à le penser. Je ne possède quasiment rien et la valise est toujours prête à l’usage pour satisfaire mes envies de départ. Je travaille depuis chez moi, à mon rythme, et profite du quotidien, de mes colocataires et amis sur place.

3. Est-ce que vous appellez souvent votre pays d'origine, et comment ?
Je suis en relation avec mes clients français dès que nécessaire, par mail, Slack et Skype principalement, et ce mode de fonctionnement professionnel leur convient.

Concernant ma famille et mes amis, je suis dans des groupes Whatsapp pour avoir des nouvelles régulières, et nous échangeons sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram.

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat au Vietnam ?
J’aime beaucoup de choses à Saïgon, mais par-dessus tout la chaleur, météo comme humaine. J’éprouve une grande sérénité à évoluer au contact des vietnamiens qui sont des gens très agréables et paisibles.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat à Ho Chi Minh Ville ?
J’ai assez peu de reproches à adresser à l’endroit de ma ville d’adoption, et tend à éviter de me plaindre dans la mesure où j’ai choisi volontairement ce cadre de vie. Je vois cependant deux inconvénients majeurs : les difficultés pour accéder à la propriété immobilière, ainsi que la pollution qui peut parfois se faire vraiment sentir.

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
La vie culturelle : musées, expositions, concerts ou représentations d’artistes internationaux sont tous très absents de la vie à Saïgon. Avec le développement de la ville, j’espère cependant du mieux, et en attendant, je prends l’avion pour aller voir ailleurs !

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
Vivre dès le début en collocation a favorisé les choses, et le fait d’avoir été dans une grande résidence peuplée de gens de tous horizons aussi. Au-delà de cela, rien de spécial, ayant naturellement une bonne faculté d’adaptation et pouvant m’attacher facilement aux gens.

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
J’ai désormais intégré beaucoup de choses de sorte à ce que je ne les trouve plus vraiment étranges. Ceci étant dit, la pratique culturelle de « sauver la face » est probablement celle à laquelle je ne pourrai jamais me faire. Préférer dire un mensonge plutôt que d’avouer que l’on ne sait pas étant une pratique aux antipodes de mon éducation.

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Qu’ils mangent du chien, je suppose ! Cela existe de manière très marginale à ma connaissance, et même si certains faits divers peuvent faire état de « dognapping », je n’ai jamais été confronté à ce genre de situation pour l’heure (du moins je l’espère !).

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
Rendez-nous fiers !

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

J’ai démarré mon blog au lancement de mon agence web, LesMichels.fr, en août 2018, afin de parler avant tout de marketing, mais aussi de la vie au Vietnam d’un point de vue entrepreneurial.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
Ce blog permet avant toute chose de mettre en avant nos compétences, rédactionnelles ou autres, mais aussi d’attirer du trafic sur notre site, et enfin de fournir des conseils ou des informations à nos lecteurs. Pour ma propre « thérapie » personnelle, je préfère d’autres formes d’écriture.

Blog LinkLa fiche du blog : Le Blog des Michels 


  Pour en savoir plus sur la vie en Vietnam, rendez vous sur notre portail :

Guide de l'expatriation au Vietnam

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on