From Las Vegas to Ecuador:...   From the USA to China:...

De la France à Johannesburg, en Afrique du Sud : overtherainbownation

26 June, 2019 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

overtherainbownation: NamibieJe m’appelle Charlotte, je viens de région parisienne et je vis à Johannesburg avec ma famille depuis septembre 2016.

1. Pourquoi êtes-vous partie à l'étranger ?

Mon époux a eu une proposition de détachement à Johannesburg, j’ai pu profiter de mon congé parental (mon fils cadet avait 16 mois au moment du départ) pour le suivre sans perdre mon propre poste.

2. Comment vivez-vous  ?

Nous vivons, comme beaucoup de Français, dans un quartier résidentiel très huppé à cause de la proximité de l’école française. Nous disposons d’une vaste maison avec piscine, ce qui était impensable en France où nous nous contentions d’un petit appartement en banlieue de Paris.

3. Est-ce que vous appellez souvent votre pays d'origine, et comment ?
J’appelle assez peu, mes amis par Whatsapp et Messenger et un peu ma famille.

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat en Afrique du Sud ?
La ville est très vivante, il est très facile de sortir : les restaurants sont délicieux et très abordables et c’est bien plus simple de faire garder ses enfants. Le pays et au-delà la région (Namibie, Bostwana, Mozambique) offrent des possibilités multiples et merveilleuses de voyage que nous avons largement exploitées.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat à Johannesburg ?
L’insécurité oblige à de multiples précautions (systèmes d’alarme, vigilance, pas beaucoup de déplacement à pieds) qui deviennent un peu pesantes avec le temps même si elles n’empêchent pas de profiter des attraits du pays. Il est rare de pouvoir explorer à pieds, seules quelques rues bien délimitées offrent ce luxe.

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
Les fruits de mer, la variété des poissons : au pays de bœuf, c’est très limité, mais il y a d’excellents vins et on trouve presque tout en cherchant un peu.

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
Je me suis inscrite dès mon arrivée à l’association francophone d’accueil : Jobourg Accueil, qui dépend de la Fiafe. L’association est très dynamique : elle propose de multiples activités et événements qui permettent de rencontrer facilement des gens. Les sorties culturelles m’ont aussi permis de découvrir et apprécier une ville un peu difficile à aborder car on ne peut y flâner librement. Au cours de ma deuxième année d’expatriation je suis d’ailleurs devenue responsable des sorties culturelles de l’association afin de transmettre à mon tour la curiosité et l’amour de la ville.

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
Les sud-africains se lèvent et se couchent très tôt : c’est vers 5h du matin que les salles de sport connaissent leur pic de fréquentation et bien souvent les restaurants se vident autour de 22h. Nous nous sommes progressivement calés sur ce rythme (proche de celui du soleil) mais nous pensons avec nostalgie aux longues soirées d’été en France.

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Il y a peu de mythes car le pays est souvent mal connu des Français. Toutefois, comme beaucoup je pense, en arrivant j’imaginais que la société se résumait à un découpage noirs/blancs issu du régime d’apartheid. En m’intéressant davantage à l’histoire et l’actualité du pays j’ai pu en apprécier l’extrême complexité : les populations blanches peuvent être de culture afrikaner ou anglophone et se divisent sur la mémoire de la guerre des boers, les populations noires revendiquent également différentes origines (zulu, xhosa…). Il faut également tenir compte des nombreux coloured, des populations d’origine indienne ou asiatique etc. La nation arc-en-ciel est composée de nombreuses communautés et l’identification à ces groupes est assez forte.

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
C’est un pays formidable, les possibilités touristiques sont infinies, l’histoire et la société sont d’une incroyable richesse, il y a sans cesse à apprendre, le climat de Johannesburg est exceptionnel, bref c’est une expérience à faire absolument. Certes la question de la sécurité doit être prise en compte mais en restant vigilant elle n’est pas un obstacle aux forque propose le pays.

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

En septembre 2018 soit un an avant mon départ. J’avais accumulé de nombreuses observations. Il m’a fallu du temps pour avoir suffisamment confiance en moi pour m’exposer ainsi. Je cherchais juste à exprimer mes idées, à éprouver le plaisir de l’écriture et à promouvoir un peu la sociologie…

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
J’ai eu plaisir à écrire régulièrement sans but professionnel, les commentaires sont en général positifs ce qui est plutôt flatteur. Par ailleurs cela me donne le sentiment de laisser une certaine trace de cette expérience à la fois si marquante et si brève.

overtherainbownation: blyde river

Blog LinkLa fiche du blog : overtherainbownation 

Guide de l'expatriation Johannesburg, en Afrique du Sud
  Pour en savoir plus sur la vie à Johannesburg, en Afrique du Sud, lisez notre guide:

Guide de l'expatriation à Johannesburg et en Afrique du Sud

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on