From Italy to China to...   Von Deutschland nach...

De Rennes à Osaka au Japon: MycrazyJapan

29 May, 2019 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

MycrazyJapanEmmanuel, originaire de Bretagne (Rennes !) et j'habite maintenant à Osaka, dans la région du Kansai

1. Pourquoi êtes-vous parti à l'étranger ?

Je suis parti au Japon avec l'objectif d'apprendre le japonais par moi-même et d'en apprendre plus sur la culture japonaise. Après avoir terminé mes études, je voulais voyager encore un peu avant d'entamer une vie professionnelle probablement peu intéressante en France !

2. Comment vivez-vous  ?

Je travaille en tant que professeur d'anglais dans une école privée.

3. Est-ce que vous appellez souvent votre pays d'origine, et comment ?
J'appelle rarement mon pays d'origine, mais quand j'en ai l'occasion je passe par Skype et par d'autres applications mobiles pour communiquer avec mes proches et amis restés en France. C'est beacoup plus simple et moins couteux aussi d'écrire que d'appeler.

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat à Osaka ?
La vie nocturne ! Osaka est une ville trépidante qui ne s'arrête jamais debouger et qui ne dors jamais et être un expatrié ici permet d'en profiter au maximum. Il y a toujours de nouvelles opportunités pour rencontrer du monde et se créer un réseau de contacts. La ville est grande mais reste à taille humaine, contrairement à Tokyo et offre toute une panoplie d'activités pour se divertir.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat au Japon ?
Le manque de verdure. Osaka est une ville plutôt bétonnée et ça manque d'espaces verts, d'endroits tranquilles et aérés pour se reposer et faire des piques-niques. Après quelques années ici, on a parfois un besoin de retourner à la campagne ou en vacances pour voir un peu de beaux paysages. Notez qu'il y en justement beaucoup aux Japon des beaux paysages.

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
D'abord la famille et les amis restés en France. Le Japon est vraiment loin et retourner régulièrement en France coûte cher donc on est un peu forcé de se modérer au niveau des voyages. Et puis aussi la bonne nourriture ! Pâtés, fromage, snacks et surtout le pain français ! La nourriture japonaise est très bonne mais il est toujours difficile d'oublier sa nourriture natale. En plus, la nourriture française est plutôt difficile à trouver au Japon donc ça n'aide pas non plus à combler le manque.

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
Dès mon arrivée, j'ai recherché sur les réseaux sociaux des events internationaux, des soirées franco-japonaises et d'autres activités et voyages pour rencontrer des gens et me constituer un nouveau réseau d'amis.

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
L'abnégaton absolue envers ses devoirs, qu'ils soient envers le travail ou la famille. Les Japonais sacrifient souvent leur besoins et envies personnelles pour permettre aux autres de s'épanouir. L'esprit collectif est bien plus important dans la culture nippone que française.

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Beaucoup de choses malheureusement. L'image qu'on se fait de ce pays à l'étranger est souvent fausse ou déformée. Le Japon est souvent décrit cmme un pays fantasque, amusant et gentillet alors que la réalité est bien différente. Pas forcément plus négative, mais juste différente. En gros, il faut y vivre pour s'en rendre compte, car en tant que touriste on passe à côté de la vérité du quotidien.

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
De bien choisir leur ville de destination ! Au Japon, on pense souvent directement à Tokyo pour s'expatrier mais c'est une ville qui ne correspondra pas forcément à tout le monde.

Il faut aussi faire attention à ne pas juger le Japon et ses habitants sur sa première impression. Parfois, en s'expatriant on peut avoir des débuts difficiles et laisser tomber à ce moment-là n'est pas la bonne solution à mon avis. Il faut persévérer un peu, essayer de tenter autre chose (travail, relations, endroits) pour vraiment trouver ce qui vous convient le mieux.

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

Je l'ai commencé dès les premiers jours après mon arrivée avec l'objectif de faire connaitre mon quoditien de pvtiste à ceux que ça intéressait. A l'origine, je n'avais pas l'intention de rester vivre ici mais les circonstances ont fait que j'y suis encore ! Le blog est petit à petit devenu un espace où je donne mon point de vue sur le fonctionnement de la société japonaise, avec ses points positifs et ses travers. J'essaye de rester objectif et réaliste dans ce que je décris pour décrire le vrai Japon, celui qu'on vit quand on habite ici.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
J'ai pu rencontrer énormément de gens grâce au blog et j'en suis ravi car c'était vraiment l'objectif. Beaucoup de gens m'ont demandé des conseils mais j'ai également pu bénéficier de retours d'expérience intéressants et de conseils de lecteurs qui m'ont bien servi par la suite. Grâce aux personnes ayant lu mes articles, j'ai pu me constituer un réseaux d'amis et de contacts qui me sont très utiles aujourd'hui.

MycrazyJapan

Blog LinkLa fiche du blog : MycrazyJapan 

Guide de l'expatriation au Japon
  Pour en savoir plus sur la vie au Japon, lisez notre guide:

Guide de l'expatriation au Japon et à Tokyo

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on