From Romania to Italy to the...   Von Weimar nach Pittsburgh:...

De la France à Bruxelles : Voyageurs Intrépides

17 January, 2019 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

Fabien de Voyageurs IntrépidesJe m'appelle Fabien Morange, je suis Français et vis maintenant à Bruxelles depuis 10 ans. J'adore voyager et découvrir avec ma femme les plus belles villes d'Europe et du monde dès que nous en avons l'occasion. La situation de la capitale Belge est idéale pour découvrir, le temps d'un week-end, les merveilles et les beautés des pays limitrophes.

1. Pourquoi êtes-vous parti à l'étranger ?
J'ai souhaité exercer mon activité de coach sportif à Bruxelles plutôt qu'à Paris. A l'époque, quand je suis arrivé à Bruxelles, le secteur de la remise en forme était en plein développement et j'ai voulu tenter ma chance dans une capitale proche de chez nous que je ne connaissais finalement presque pas mais qui titillait ma curiosité.
2. Comment vivez-vous  ?
Je partage mon temps entre mon activité professionnelle et les voyages. La coût de la vie est presque identique par rapport à Paris, sauf dans le secteur immobilier ou le montant des loyers et du mètre carré est divisés par 2 voir 3 dans certaines communes. C'est un vrai avantage car l'accès à la propriété est de ce fait facilité et on peut profiter de notre temps libre pour voyager.

3. Est-ce que vous appelez souvent votre pays d'origine, et comment ?
Oui, toutes les semaines. Avant avec skype et Viber. Maintenant beaucoup plus avec mon forfait de téléphone portable depuis qu'il n'y a plus de roaming en Europe. J'utilise régulièrement les réseaux sociaux pour partager des photos et des vidéos de ma vie en Belgique. J'ai créé plusieurs groupes pour communiquer avec mes amis et ma famille et ainsi garder le contact.

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat à Bruxelles ?
J'ai quitté la capitale Française car j'étais à la recherche de calme et de plus de verdure. A Bruxelles, les espaces verts sont beaucoup plus nombreux qu'à Paris. De plus, les habitants sont très accessibles et sympas. Il n'est pas rare de sortir dans un bar et de poursuivre ensuite la soirée avec les personnes qui étaient assises à côté de vous et que vous ne connaissiez pas quelques heures plus tôt !

Une autre chose qui est très appréciable est la quantité phénoménale de festivals de musique à l'approche de l'été. Les meilleurs groupes, chanteurs et dj se retrouvent en Belgique pour faire vibrer et danser des milliers de personnes dans une super ambiance.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat en Belgique ?
Les déplacements en transports publiques sont beaucoup moins développés qu'à Paris. Le métro bruxellois est moderne mais il ne dessert pas la totalité de la ville. Même s'il est complété par un réseau de tramway et de bus, les trajets peuvent parfois être longs.

On aurait donc tendance à privilégier la voiture mais Bruxelles est une des villes les plus embouteillées en Europe donc j'utilise mon vélo la plupart du temps.

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
Le plus dur est de ne pas pouvoir improviser une sortie avec ma famille ou mes amis français. Je suis obligé de programmer et de planifier les visites de chacun chez moi à Bruxelles, du coup, dans mon appartement, c'est un peu l'auberge espagnole !

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
De par mon activité professionnelle j'ai tout de suite rencontré des Belges et d'autres expatriés avec qui je me suis très vite entendu. Je suis également passé par les forums d'expat pour rencontrer d'autres français habitant Bruxelles, et on se retrouve régulièrement pour échanger nos derniers bons plans bars, restaurants etc..

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
Le fait qu'on ne puisse pas souvent payer par carte et qu'il n'y a pas beaucoup de distributeur automatique donc il vaut mieux s'organiser avant de sortir.

Les belges prennent tout le temps leur voiture même pour les petits trajets. D'autre part, ils se plaignent souvent des distances de trajet. Dès qu'ils dépassent 50km c'est le bout du monde !

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Non les belges ne se nourrissent pas uniquement de bières et de frites..il mange aussi du très bon chocolat !

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
Essayez d'apprendre les bases de la langue flamande car même si Bruxelles est à 80% francophone, les flamands apprécient que l'on fasse un effort pour parler leur langue trop souvent négligée. De plus, c'est un sésame pour obtenir un travail car dans de nombreux secteurs parler flamand est, soit obligatoire, soit un vrai avantage.

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

J'ai commencé mon blog en 2018 pour partager mes voyages et inciter plus de monde à découvrir le monde sans forcément casser sa tirelire.

J'essaye d'inciter les personnes souhaitant sortir de leur routine à partir, même quelques jours, pour faire un break et recharger leur batterie en découvrant de nouvelles cultures.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
Mon blog me permet d'échanger et créer des liens avec une communauté de voyageurs. Il me permet de donner des informations aux explorateurs et de répondre à leurs questions sur telle ou telle destination.

C'est aussi un excellent moyen de partager ma vie et mes voyages avec ma famille, même s'ils reçoivent souvent de mes nouvelles en temps réel, c'est l'occasion pour eux de découvrir mes péripéties plus en détails

Fabien de Voyageurs Intrépides

Blog LinkLa fiche du blog : Voyageurs Intrepides 

Guide de l'expatriation à Bruxelles, en Belgique
  Pour en savoir plus sur la vie en Belgique, lisez notre guide:

Guide de l'expatriation à Bruxelles, en Belgique

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on