De Colombia a Francia: Vive...   From Romania to Italy to the...

De la France à Vienne : Toujours Être Ailleurs

03 January, 2019 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

Toujours Être Ailleurs : MarieBonjour, je m'appelle Marie, je m'approche doucement de la trentaine et j'habite à Vienne, en Autriche, depuis un peu plus de deux ans. C'est toujours difficile pour moi de répondre d'où je viens car j'ai eu plusieurs ports d'attache : née à Saint-Étienne, grandi à côté de Brest puis à Limoges et enfin, dernier arrêt avant l'expatriation, Chambéry. Mais Vienne est la première ville où je me sens enfin chez moi !

1. Pourquoi êtes-vous partie à l'étranger ?
Ça n'avait jamais été dans mes plans de vivre à l'étranger. Pendant mes études, j'espérais pouvoir étudier un semestre hors de France, pour l'expérience, mais ça ne s'est finalement jamais fait. Et puis suite à un voyage à Vienne, j'ai eu un véritable coup de foudre pour la ville, cette sensation très étrange d'avoir toujours vécu ici. J'avais trouvé mon chez-moi. Il ne m'a pas fallu longtemps pour décider d'y déménager. Finalement, que la ville soit à l'étranger reste secondaire.
2. Comment vivez-vous  ?
Très bien. Plus confortablement qu'en France même je dirais, à salaire égal. J'habite dans un petit appartement dans un quartier pas du tout touristique, très tranquille et vraiment bien situé, le coût de la vie est relativement peu élevé pour une capitale d'Europe de l'ouest (loyer, restaus, transports...) Et puis Vienne est souvent cité en haut des classements des villes où il fait le mieux vivre au monde et elle n'a pas volé sa place : la vie ici est vraiment très agréable, les Autrichiens sont des gens très relax, courtois... Pour moi, Vienne c'est vraiment la grande ville à la campagne, mélange de riche vie culturelle et de nature à portée de main, un cocktail qui me convient parfaitement.

3. Est-ce que vous appelez souvent votre pays d'origine, et comment ?
Parce que j'ai gardé mon travail en France, grâce au télétravail, je suis en contact quotidien avec la France. Email, Skype... Nos technologies actuelles sont très pratiques pour ça. Pour mes proches, SMS, appels et Skype : merci la fin des données en itinérance, je n'ai même pas changé de numéro de téléphone ! Finalement pas grand-chose n'a changé par rapport à quand j'habitais en France.

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat à Vienne ?
Le champ des possibles. Je peux décider d'aller travailler dans un café et cela ne me coûtera que le prix d'une consommation pour l'après-midi : mieux que les espaces de coworking ! ; dans la même journée je peux voir une expo très pointue, me promener dans les vignes, me baigner dans le Danube et finir la soirée dans un bar à cocktails, les bâtiments flamboyants du Ring à mes pieds... Vienne est multiple et chaque jour apporte son lot de surprises. Même après deux ans je reste régulièrement étonnée des possibilités qui me sont offertes... et de tout ce qu'il me reste à découvrir.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat en Autriche ?
Ce n'est pas le pire mais certainement l'une des plus difficiles : la langue. L'allemand n'est pas la langue la plus évidente à apprendre, et même si les Viennois parlent assez bien l'anglais, pour s'intégrer, trouver du travail... pas le choix, il faut y passer. Et il faut vraiment être motivé, s'accrocher. C'est la clé d'une expatriation sereine et réussie !

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
Le beurre salé ! Sinon plus sérieusement pas grand-chose, le dépaysement n'est pas bien rude entre la France et l'Autriche. Et je suis plutôt du genre à profiter des nouvelles choses de mon quotidien qu'à regretter celles qui ne me sont plus accessibles.

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
Comme je travaille depuis chez moi, il est difficile de rencontrer de nouvelles personnes et encore plus des Autrichiens. Mais j'ai l'impression que cela reste une constante courante chez les expats. Pour le moment je me suis donc surtout rapprochée d'associations d'expats français, j'ai testé les tandems de langue et au fil de mes activités je rencontre petit à petit du monde. Mais je suis assez solitaire de nature alors ne pas avoir de vie sociale débordante m'arrange aussi très bien ; ça ne m'empêche pas de participer à tout un tas de célébrations... en solo !

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
Peut-être que la cigarette soit encore acceptée dans certains établissements (restaurants, bars...) Heureusement ce n'est pas une généralité mais en tant que non-fumeuse, c'est parfois un peu rebutant.

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Je suis arrivée en Autriche avec très peu de clichés en tête, parce que cela reste un pays finalement assez peu connu. Peut-être qu'il y a des montagnes partout ? Ici à Vienne, et dans l'est du pays, il n'y en a pas... et tant mieux !

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
L'Autriche est un pays merveilleux, ses habitants parfois un peu bourrus mais généralement accueillants, mais si vous voulez réussir votre expatriation, ne sous-estimez surtout pas la langue.

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

J'ai ouvert mon blog en juillet 2013, à la base juste pour moi, pour garder une trace des voyages que je faisais. Mais ce n'est qu'à partir de 2015 que j'ai commencé petit à petit à le rendre public. Depuis mon arrivée en Autriche il a vraiment pris un tournant particulier, j'y parle principalement de mon quotidien d'expatriée, de mon nouveau pays d'accueil et j'essaye d'y tordre les clichés et les lieux communs un peu trop attachés à Vienne. J'ai vraiment envie de faire découvrir ce pays que l'on résume trop souvent à Mozart, Sissi, le ski, la valse et le chocolat viennois. C'est tellement plus que ça !

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
Mon blog m'a apporté l'une des opportunités les plus incroyables de ma vie, pouvoir écrire un guide de voyage sur Vienne (Vienne l'essentiel, aux éditions Nomades). J'ai pu également faire de belles rencontres avec des lecteurs, des touristes... Mais surtout, c'est un moteur incroyable qui me pousse à sortir de ma zone de confort pour tester et découvrir de nouvelles choses auxquelles je n'aurais pas forcément pensé si je ne devais pas l'alimenter !

Toujours Être Ailleurs : Vienne

Blog LinkLa fiche du blog : Toujours Être Ailleurs 

Guide de l'expatriation à Vienne, en Autriche
  Pour en savoir plus sur la vie en Autriche, lisez notre guide:

Guide de l'expatriation à Vienne, en Autriche

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on