From the UK to Houston to...   From Germany to the USA:...

De la France aux Etats Unis : Paris San Francisco

29 March, 2018 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

Paris San Francisco - ChristelleBonjour à tous, je m'appelle Christelle et il y a un peu plus d’un an j'ai quitté Paris pour la Californie.

1. Pourquoi êtes-vous partis à l'étranger ?

Mon mari travaillait à Paris pour le bureau français d'une entreprise américaine qui lui a proposé nouveau poste à San Francisco. Nous avons bien sûr sauté sur l'occasion, d'autant qu'elle nous offrait un accompagnement pour les visas, le permis de travail, etc. Un vrai plus qu'on on sait la complexité du système américain !

2. Comment vivez-vous  ?
Nous habitons dans un quartier typique de San Francisco, vers Haight and Ashbury. Ici, les loyers sont hors de prix ici et ça fait un choc à l’arrivée… mais les salaires sont également plus élevés donc ça compense ! Le grand changement par rapport à Paris, c’est la qualité de vie, assez incroyable de l’avis de tous les expats. La ville n'est pas très grande et les activités culturelles sont plutôt limitées, mais prenez la voiture 20 minutes à peine et vous êtes en pleine nature : balade en forêt, voile, surf, kitesurf, vélo, il y en a pour tous les goûts.

3. Est-ce que vous appelez souvent votre pays d'origine, et comment ?
Autant que possible, mais la plus grande difficulté c'est le décalage horaire ! Pour appeler les amis et la famille, le créneau de situe entre 7h du matin et 14h, pile quand vous êtes dans les transports ou au boulot ! Le plus pratique reste WhatsApp pour les textos et discussions groupées et Skype pour les appels aux grands-parents :-)

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat en Californie ?
La météo au beau fixe et la variété des paysages sans aucun doute ! Les weekend on se retrouve entre amis à la plage ou pour un BBQ sous 20 degrés, même en décembre. Quand on a envie de voir la neige et d’aller skier, c’est à seulement 3h de route, en 2h d'avion on est à Los Angeles ou San Diego, en 4h de voiture à Yosemite. Il y a aussi les vignobles, la route de la côte …. C’est vraiment unique !

5. Quelle est la pire des choses pour un expat à San Francisco ?
D’une part il faut se faire à la complexité du système américain, que ce soit pour les papiers (permis de conduire, sécurité sociale) mais aussi pour les rendez-vous chez le médecins, les impôts, les visas, etc. On se plaint souvent de la bureaucratie en France, mais ici c’est pire ! Et d’autre part, je dirais la distance avec la France : 12 heures d’avion ce n’est pas rien et cela demande à vos amis et votre famille une vraie organisation et un bon budget pour venir vous voir

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
Une raclette en hiver, un morceau de pâté de campagne parce que c’est dimanche, appeler ses amies et leur proposer de prendre un verre quand on sort plus tôt du bureau, passer une journée sans parler anglais…pleins de petites choses qui faisaient parties de notre quotidien en France !

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
La meilleure façon de rencontrer du monde c’est de faire appel à son réseau. Nous avons pleins d’amis qui nous ont mis en relation avec des contacts plus ou moins proches qui habitaient sur place. Cela permet des rencontres, des conseils pour ceux qui viennent d’arriver, d’autres rencontres, de l'entraide ...

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
Tout le monde se lève à 6h pour aller faire du running, du yoga, du fitness ou n’importe quel autre sport. Les gens sont matinaux ici !

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Les horaires de travail et les vacances. On pense souvent aux Etats-Unis comme un pays où les gens bossent non-stop, font des horaires de dingues et ne partent quasiment jamais en vacances. A San Francisco en tout cas ce n’est exactement comme ça que cela se passe : les journées de travail commencent plus tôt mais à 18h tout le monde est rentré s’occuper de ses enfants ou juste profiter de la fin de journée. J’ai des congés en illimité et mon mari à 4 semaines par an. Un peu moins qu’en France mais rien de catastrophique.

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
Si vous avez l'opportunité de venir, n’hésitez pas. C’est une super expérience que vous soyez jeune, moins jeune, célibataire, en couple ou même avec des enfants. La vie est chère mais la qualité de vie est unique. Travaillez à San Francisco c’est aussi être au plus près de la Tech et des innovations de demain, de quoi apprendre pleins de choses, d’ajouter une belle expérience sur son CV et d’améliorer son accent frenchy !

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

J’ai débuté ce blog quand nous sommes arrivés. Obtenir un visa ce n’est pas trop long, mais obtenir son permis de travail (pour l’accompagnant) c’est un peu plus compliqué et cela prend environ 3 mois. Rien de grave mais quand on vient d’arriver quelque part et que l’on ne connait pas grand monde, qvoir un blog c’est une bonne activité.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
J'apprécie partager mes récits de voyage, des conseils d’expats sur des trucs simples, mais compliqués quand on n’a pas les informations qu’il faut ou qu’elles sont dans une autre langue, comme obtenir son numéro de sécurité sociale, trouver un appartement, acheter une voiture, etc. Le blog me permet de raconter les galères qu’on a vécu et ce que j’aurai fait différemment si j’avais été mieux renseignée, en espérant faciliter l’arrivée des prochains.

Paris San Francisco

Blog LinkLa fiche du blog : Paris San Francisco

 

Guide de l'expatriation à San Francisco, aux Etats Unis
  Pour en savoir plus sur la vie en Californie, lisez notre guide:

Guide de l'expatriation à San Francisco et en Californie

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on