From England to Kenya:...   From the Netherlands to...

D'Angers à Brême (Allemagne) : Angéliquement Vôtre

19 October, 2017 08:00  Expat Interviews Expat Interviews

Angéliquement VôtreJe m’appelle Angélique, je suis originaire d'Angers et j’habite depuis un an à Brême, dans le Nord de l’Allemagne.

1. Pourquoi êtes-vous partis à l'étranger ?

J’avais effectué de nombreux séjours prolongés à l’étranger pendant mes études dont en Allemagne et je me sentais vraiment bien dans ce pays. Cela étonne la plupart des gens mais l’Allemagne est un pays où il fait bon vivre ! Et puis je ne me voyais pas rester en France à la fin de mes études, la fièvre de l’étranger et du voyage m’ayant gagné depuis quelques années déjà … j’ai donc décidé de tenter ma chance et j’ai trouvé un poste en CDI avant la fin de mes études.

2. Comment vivez-vous  ?
J’habite en colocation avec deux Allemands et une Russe. J’effectue tous mes trajets ou presque à vélo, la ville de Brême possède des pistes cyclables partout.

La semaine je suis Business Developer pour un importateur-négociant en vins bios. Je m’occupe de l’Ouest de l’Allemagne et du Danemark et je suis environ 25% du temps en déplacement, ce qui me permet de voir du pays.

3. Est-ce que vous appelez souvent votre pays d'origine, et comment ?
Je communique régulièrement par Whats app – Facebook - Skype avec ma famille et mes amis. Le contact avec mes proches reste important, même si je suis au loin ! C’est ce qui aide à tenir parfois en cas de blues…

4. Quelle est la chose que vous préférez en tant qu'expat en Allemagne ?
Le fait de pouvoir me déplacer tout le temps à vélo : je m’oxygène, me change les idées, et surtout fait du sport sans m’en rendre compte !

Etre expat, c’est aussi apprendre tous les jours de nouveaux mots, expressions ou bouts de culture. J’adore tout ce qui touche à l’interculturel et essayer de comprendre comment fonctionnent les autres.

5. Quelle est la pire des choses pour un expat en Allemagne ?
Le temps ! Il n’y a pas assez de soleil à mon goût, le ciel est souvent gris. Après cela ne fait qu’un an que j’habite là, peut être que l’année prochaine sera meilleure ! Mais je sais aussi que Brême se situe tout au Nord de l’Allemagne et qu’il ne faut pas non plus espérer des chaleurs comme on peut avoir en France.

6. Qu'est ce qui vous manque le plus ?
Ma famille, mes amis et les vins de l’Anjou et la Loire en général !

7. Qu'avez vous fait pour rencontrer du monde et vous intégrer dans votre nouvelle vie ?
Je me suis inscrite sur différents groupes Facebook, des sites comme expat.com. Le fait de participer à la vie associative ou de faire du sport m’a aussi permet de rencontrer du monde…. de même que le Cercle des Français de Brême.

8. Quelle est l'habitude que vous trouvez la plus étrange dans votre culture d'adoption ?
Le fait de pouvoir laisser une bouteille de bière par exemple vide dans la rue, de tourner la tête et de voir qu’elle a disparu quelques minutes plus tard, faisant le bonheur d’un SDF ou d’une personne fauchée. Et oui en Allemagne, bouteille vide ne rime pas avec déchet, mais avec argent. Quand vous rapportez vos bouteilles au supermarché, vous récupérez une consigne (jusqu’à 50 centimes sur certaines bouteilles).

Le fait que les cartes de crédit soient refusées dans de très nombreux magasins. Il vaut mieux toujours avoir du cash sur soi, tout se règle en espèces ou presque.

9. Qu'est-ce qui est un mythe sur votre pays d'adoption ?
Que les allemands sont tous blonds aux yeux bleus ! C’est loin d’être le cas, même s’ils sont plus nombreux qu’en France.

Ou alors que l’Allemagne c’est moche ou c’est seulement composé de forêts denses et vallées vertes ! C’est faux, ce pays regorge d’endroits magnifiques et surprenants un peu partout comme les lacs de Bavière, les vignobles de la Moselle, le Bastei Brücke en Saxe…

10. Quel avis donneriez-vous aux autres expatriés ?
Parler allemand ou l’apprendre dès son arrivée car c’est le facteur clé pour s’intégrer ! Les allemands adorent l’accent français en plus, c’est réputé très sexy…

11. Quand et pourquoi avez vous débuté votre blog ?

Je l’ai débuté en septembre 2016. J’y pensais depuis que j’avais commencé à partir à l’étranger pendant mes études mais j’avais toujours repoussé l’échéance. Le fait de partir pour une durée indéterminée a terminé de me convaincre car cela offre un moyen facile et agréable pour donner des nouvelles à mes proches.

J’aime aussi énormément la photographie. Avoir un blog est un moyen pour moi de ne pas laisser mes photos dormir dans mon disque dur… Cela me permettra de me remémorer des souvenirs plus tard… de plus, c’est bien plus simple à « transporter, stocker » que les albums photos et carnets de voyages que j’ai pu réaliser par le passé.

12.  Quels bénéfices avez vous trouvé au travers de votre blog ?
Pour le moment je dirais surtout que j’ai acquis de nouvelles compétences ! C’était important pour moi de savoir créer un site internet, savoir comment marche le référencement, etc car ce sont aujourd’hui des compétences clés dans de nombreux milieux professionnels.

Mon blog me permet de ne pas trop perdre mon français aussi, de l’entretenir même. J’ai commencé à rencontrer quelques expat également, cela vient doucement mais je n’ai pas non plus énormément de temps à consacrer à mon blog de par mon travail.

Angéliquement Vôtre

Blog LinkLa fiche du blog : Angéliquement Vôtre

 

Guide de l'expatriation à Berlin, en Allemagne
  Pour en savoir plus sur la vie en Allemagne, lisez nos différents guides:

Guides de l'expatriation en Allemagne (Berlin, Francfort, Munich)

 

Pour vous aussi être sélectionné pour un entretien publié sur le site, ajoutez votre blog sur BlogExpat.com

 

   



         
         EasyExpat on